Truffes aztèques

Trufas aztecas

mi cocina végé

Pour changer des œufs, poules, cloches ou autres lapins en chocolat, voici un petit cadeau sobre et chic à offrir à Pâques : les truffes aztèques. Ces petites bouchées seront une alternative plus légère au traditionnel gâteau qui termine le bon mais copieux repas pascal. Elles ont en plus l’avantage d’être très simples à préparer. C’est la recette idéale à faire en famille avec les enfants. Ces derniers seront ravis de fabriquer la friandise préférée des guerriers aztèques…

Et puis, les récents événements tragiques nous ont montré à quel point , hélas, le monde est mal en point. Il a bien besoin, nous avons tous bien besoin, d'un peu de douceur et de sourires.  Alors, vous prendrez bien un peu de chocolat...

mi cocina végé

Dans le calendrier aztèque, les célébrations pascales coïncident avec le mois où étaient fêtés les dieux du maïs, Chicomecoatl (divinité masculine) et Centeotl (divinité féminine). A cette occasion, on leur offrait des épis de l’année précédente pour les convertir en semences.

mi cocina végé

Les origines du mot chocolat sont assez controversées. Il viendrait soit du nahuatl xócoc « amer » et atl « eau » soit du mot d’origine maya chocol auquel les Aztèques ont ajouté atl « eau ». Ils associaient le chocolat à Xochiquetzal, la déesse de la fertilité. Le chocolat était consommé sous la forme d’une boisson froide ou chaude, dilué dans de l’eau aromatisée avec des gousses de vanille et sucrée avec du sirop d’agave. Il était fouetté avec un ustensile particulier le molinillo (qui est utilisé encore aujourd’hui) jusqu’à ce que soit formée une délicate et délicieuse mousse, si typique du chocolat mexicain. Cette boisson avait la réputation de combattre la fatigue et d’être bourrée de vitamines. J’aime bien m’imaginer qu’elle était la boisson favorite des sportifs que devaient être les guerriers aztèques…

mi cocina végé

mi cocina végé

Comme dans tous les pays de tradition catholique, Pâques est une très grande fête au Mexique. Les célébrations sont étalées sur près de deux semaines. Les rues sont alors décorées de guirlandes et parcourues de processions religieuses et défilés hauts en couleurs. La première semaine est la Semana Santa (la Semaine Sainte), qui s’étend du dimanche des Rameaux au dimanche de Pâques. La deuxième, la Pascua, commence le dimanche de Pâques.

mi cocina végé

mi cocina végé

Les festivités de la Semana Santa sont l’occasion pour les Mexicains de manifester toute leur ferveur et attachement religieux. Il s’agit de dépasser le cadre fixe du respect des traditions pour atteindre l’émotion pure et de montrer ainsi son attachement et sa place au sein de la communauté. Chaque étape de la Passion et de la résurrection du Christ est reproduite le plus fidèlement possible. Les festivités commencent avec le dimanche des Rameaux qui marque l’arrivée de Jésus à Jérusalem. Des feuilles de palmier sont alors bénies et ensuite brûlées. Les cendres seront utilisées lors du Mercredi des Cendres de l’année suivante. Le Jeudi Saint, le dernier repas de Jésus avec ses 12 apôtres est lui aussi représenté.

mi cocina végé

La tradition pascale mexicaine culmine avec la Vía Crucis (Chemin de Croix) et la Passion du Christ. La manifestation la plus populaire (et la plus spectaculaire) a lieu à Iztapalapa, à l’est de Mexico. La première procession date du 19ème siècle. On raconte que l’épidémie de variole qui sévissait alors dans la ville aurait disparu le lendemain. Depuis lors, la cérémonie est devenue un événement incontournable et est réputée pour être la plus authentique et la plus ancienne. Durant toute l’année, les participants, membres des différentes confréries, se soumettent à une stricte préparation physique et mentale. Ils voient cela comme un acte d’engagement envers leur communauté et leur foi.

mi cocina végé

Tous les personnages du récit liturgique sont représentés : des Romains à Ponce Pilate, de Marie à Saint Pierre, en passant par Barabbas et Hérode, personne n’est oublié….Et surtout pas Judas, connu pour avoir trahi Jésus. Pour le « punir », la tradition veut que les Mexicains brûlent des effigies de « Judas », fabriquées avec du roseau, de l’herbe, du papier ou du carton selon les régions.

mi cocina végé

Après la gravité et solennité de la Semana Santa, le dimanche de Pâques est un jour de fête joyeux : on rejoue des scènes de la résurrection du Christ revêtus de blanc en dansant au son de musiques traditionnelles. Les enfants ne chassent pas les œufs, ils s’amusent à briser leurs piñatas, constructions en papier mâché dans lesquelles ont été placés des bonbons, des chocolats de Pâques, des truffes aztèques,….

mi cocina végé

La Semana Pascua – la semaine de Pâques- qui suit la Semana Santa est l’occasion pour bon nombre de Mexicains de profiter de la plage, du soleil et d’un repos bien mérité. C’est la période idéale pour visiter la ville de Mexico- ou toute autre grande ville mexicaine d’ailleurs-, ainsi « vidée » d’une partie de ses habitants...

mi cocina végé

Truffes aztèques

Pour environ 12 à 15 truffes (2cm)

Préparation : 10 min

Repos : 30 min + 30 min + 15 à 25 min

Réfrigération : 3 h + 30 à 40 min

Abréviations : c à c = cuillère à café                           c à S = cuillère à soupe

Ingrédients

  • 1OO g de chocolat noir (70 à 72%), hachés
  • 85 ml de lait d’amande ou de soja
  • 10 g de sirop d’agave
  • 1 c à c de piment ancho en poudre (ou piment d’Espelette ou une pincée de piment de Cayenne)
  • ½ c à c de cannelle
  • 1 pincée de sel de mer fin
  • Zeste d’1/2 citron vert
  • 1 c à c d’huile d’olive
  • ½ c à c d’extrait de vanille
  • Enrobage : cacao en poudre, amande en poudre, cannelle en poudre, graines de pavot

 

Préparation

  1. Mettre le chocolat dans un bol résistant à la chaleur.
  2. Verser le lait dans un poêlon. Ajouter le sirop d’agave, ½ c à c de piment en poudre, la cannelle, le zeste de citron vert et le sel. Faire chauffer sur feu moyen en fouettant de temps en temps, jusqu’à ce que le mélange bouille légèrement.
  3. Retirer la casserole du feu. Laisser reposer 30 min pour que les épices infusent, en remuant de temps en temps.
  4. Réchauffer le lait à feu doux jusqu’à ce que de petites bulles apparaissent. Retirer immédiatement la casserole du feu.
  5. Verser le lait chaud sur le chocolat à travers le tamis. Faites tourner le bol afin que le chocolat soit complètement recouvert de lait. Couvrir le bol et laisser reposer pendant 4 min.
  6. Ajouter l’huile d’olive et la vanille et fouetter jusqu’à obtenir un mélange lisse et brillant.
  7. Laisser refroidir la ganache dans un plat peu profond à température ambiante pendant 30 min.
  8. Tester la consistance de la ganache. Elle doit être assez ferme pour pouvoir la modeler et doit garder un goût crémeux. Poser un film alimentaire sur la surface de la ganache et laisser reposer au réfrigérateur pendant au moins 3 heures ou jusqu’à ce qu’elle soit très ferme.
  9. Sortir la ganache du réfrigérateur. A l’aide d’une cuillère à café, prélever des morceaux de ganache (2 cm).
  10. Rouler et presser les morceaux de ganache pour obtenir des boules irrégulières. Répéter jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de ganache, en se lavant et séchant les mains régulièrement. Si la ganache devient trop molle pour être modelée, la remettre au réfrigérateur et recommencer.
  11. Couvrir les truffes et les placer au réfrigérateur 15 à 25 min.
  12. Pour l’enrobage : rouler les truffes dans le cacao, la cannelle, les amandes en poudre ou les graines de pavot. Remettre au réfrigérateur pendant 30 à 40 min pour les raffermir.
  13. C'est prêt!

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *