Lasagnes mexitaliennes

lasagnes mexitaliennes

Ce n’est pas un scoop : j’adore la cuisine mexicaine. Je suis aussi une grande fan de la cuisine italienne. Alors, pour rendre hommage à ces deux cuisines, j’ai eu envie d’expérimenter une recette de lasagnes mexitaliennes. J’ai préparé ce plat en m’amusant et en y mettant tout mon cœur. J’aime bien me dire qu’il me nourrit tout comme il nourrit tous ceux que j’aime. Il raconte aussi un peu qui je suis…

lasagnes mexitaliennes

lasagnes mexitaliennes

Quand j’étais petite, les lasagnes faisaient partie de mes plats favoris. Cela n’a pas changé. Sauf qu’aujourd’hui, je les prépare sans viande. Comme je voulais apporter une touche mexicaine, j’ai eu l’idée de détourner un classique de la cuisine mexicaine « campagnarde » : les enfrijoladas. Préparées à partir de haricots, d’oignons, de fromage et de tortillas de maïs, les enfrijoladas sont servies en guise d’entrée ou de collation ou même pour le petit déjeuner. Pour gagner du temps, j’utilise des haricots en conserve et des tortillas de maïs toutes faites du magasin (rayon « Cuisines du monde »). Il est à noter que ces dernières ne sont pas faites à partir de maïs nixtamalisé (http://www.micocinavege.com/pozole-rojovegan/) ce qui va un peu changer le goût. Ce n’est pas très grave, tant que l’ensemble du plat reste savoureux…

lasagnes mexitaliennes

J’ai aussi testé une version vegan. J'ai remplacé le fromage par de la « mozzarella » vegan. On peut l’acheter dans une épicerie bio. Je l’ai faite moi-même en suivant la recette de Marie Laforêt dans son excellent livre Fromages Vegan, La Plage. Celle de John E. Schlimmm (Faux-mages véganes, l’Âge d’Homme) est très bien aussi. A vous de voir celle que vous préférez. Surtout, n’hésitez pas à m’en faire part.

lasagnes mexitaliennes

lasagnes mexitaliennes

Ce plat convivial, onctueux et crémeux à souhait se savoure en famille ou entre amis. Il peut même figurer sur les buffets des fêtes printanières ou être servi en accompagnement des barbecues qui, comme les hirondelles, reviennent avec les beaux jours…

 

lasagnes mexitaliennes

lasagnes mexitaliennes

Si le Mexique et l’Italie possèdent les mêmes couleurs de drapeau (vert, blanc et rouge), ils partagent aussi la même passion pour le bien-manger. Pourtant, les cuisines de ces deux pays n’ont pas été épargnées par les caricatures : conserves de chilis con carne Tex-Mex, kits « tout prêts » de tacos à la coque rigide, guacamole dont le goût est très éloigné de l’original pour l’une, tortellinis emballés sous vide, pizzas surgelées, lasagnes industrielles (à la viande de cheval…) pour l’autre.

lasagnes mexitaliennes

Si c’est grâce à ces plats populaires venus de la street food que les cuisines mexicaines et italiennes ont pu être exportées dans le monde entier, elles ne se cantonnent pas à ces tristes clichés : elles sont bien plus et bien mieux que cela. Toutes les deux sont très anciennes et se sont façonnées au fil des événements historiques majeurs.

lasagnes mexitaliennes

A la fois simples, créatives, gourmandes et nutritives, elles utilisent des produits frais de qualité et une grande variété d’ingrédients. Toutes les deux défendent leurs nombreuses spécialités régionales contre l’industrie agro-alimentaire, perçue comme une menace. La lutte des communautés indigènes contre le géant Monsanto pour la préservation du patrimoine génétique du maïs avec Ana de Ita (Réseau de Défense du Maïs, Mexique) et le mouvement Slow Food, fondé en 1986 par Carlo Petrini en sont certainement les exemples les plus significatifs.

lasagnes mexitaliennes

Les gastronomies mexicaines et italiennes évoquent les paysages ensoleillés, les montagnes et le bord de mer. Elles ont séduit le monde par la chaleur et la vitalité de leurs plats. Toutes les deux sont des cuisines résolument positives et militantes. Pourquoi ne pas les fusionner le temps d’un plat ?

lasagnes mexitaliennes

Lasagnes mexitaliennes

Pour 4 à 6 personnes

Préparation : 25 min

Cuisson : 35 min + 2 X 5 min + 40 min

Abréviations : c à S = cuillère à soupe                                 c à c = cuillère à café

Ingrédients

  • 2 c à S d’huile d’olive
  • 800 g de tomates (j'aime bien le goût des tomates-cerise)
  • 1 boîte de 400 g de haricots rouges en conserve, égouttés et rincés.
  • 1 c à c de sel
  • 1 piment frais vert, épépiné et coupé en petits dés
  • ½ c à c de cumin en poudre
  • 1 oignon blanc pelé et émincé finement
  • 1 gousse d’ail pelée, écrasée et émincée finement
  • 1 bouquet de coriandre fraîche ciselée
  • 1 paquet de tortillas ce maïs (ou de blé)
  • 1 courgette coupée en tranches
  • 150 g de mozzarella (version végétarienne) ou mozzarella vegan (épicerie bio ou faite maison v. ci-dessus)

Préparation

Sauce tomate

  1. Allumer le four sur 160° C. Mettre les tomates sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Arroser d’une cuillère à soupe d’huile d’olive. Laisser rôtir 30 à 35 min jusqu’à ce que les tomates soient bien tendres. Retirer du four et laisser refroidir.
  2. Mettre les tomates, le piment, la coriandre et le sel dans un blender. Bien mixer jusqu’à avoir la consistance d’une belle sauce.

Purée de haricots

  1. Chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive dans une poêle. Ajouter l’oignon. Faire cuire à feu doux jusqu‘à ce qu’il soit tendre (environ 5 min)
  2. Ajouter les haricots et faire revenir quelques minutes, juste pour les réchauffer. Pendant qu’ils sont sur le feu, écraser les haricots dans les oignons à l’aide d’une fourchette (ou d’un presse-purée), puis ajouter le cumin et l’ail écrasé.
  3. Baisser le feu et laisser cuire les haricots jusqu’à ce qu’ils aient la consistance d’une purée épaisse. Saler.

Assemblage

  1. Verser dans le fond d’un plat allant au four une couche de sauce tomate. Recouvrir de 2 tortillas. Ajouter les tranches de courgette et verser la moitié de la purée de haricots par-dessus. Répartir des morceaux de mozzarella (de lait ou vegan). Alterner à nouveau sauce tomate, tortillas, tranches de courgette, purée de haricots et fromage. Terminer par une couche de tortillas. Recouvrir du reste de sauce. Disposer le reste de mozzarella par-dessus.
  2. Enfourner à 180° pour 30 à 35 min. Surveiller la cuisson. Si la mozzarella a tendance à trop dorer, il faut alors recouvrir le plat d’une feuille de papier cuisson.
  3. Sortir du four. Laisser refroidir 5 min avant de servir.

 

 

 

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *